La Théorie des 4 Saisons

Vous y êtes. Vous êtes décidé(e) à percer le secret de votre apparence. Vous voulez trouver votre Saison et vos meilleures couleurs. Et dans ce but, vous avez pris le temps d’assimiler le vocabulaire de base de la Couleur et de lire l’article en 2 parties sur l’Analyse Couleur Personnelle.

Vous êtes donc prêt(e) à examiner avec moi la Théorie des 4 Saisons sous toutes ses coutures.

Dans cet article en 3 parties, je vous explique concrètement ce qu’est la Théorie des 4 Saisons et la manière dont elle est utilisée. Je décortique pour vous les 4 méthodes d’Analyse Couleur les plus utilisées, leurs avantages et leurs inconvénients. Et je vous montre comment les mettre en pratique, sans bouger de chez vous.

4 saisons

N’hésitez pas à utiliser (ouvrir/fermer) la table des matières ci-dessous pour naviguer plus rapidement.

Table des matières

Les 4 SAISONS : un simple Outil

En quelques mots, la Théorie des 4 Saisons est un outil pédagogique simple qui permet d’illustrer le langage Universel des Formes et des Couleurs. Pratique et accessible, elle nous aide à décoder le langage archétypal et allégorique de l’Univers qui s’incarne à tous les étages de la Création.

Prenons le temps d’y réfléchir. Tous les jours, nous constatons le changement progressif, continu et cyclique des couleurs et des formes qui façonnent notre environnement pendant les 4 Saisons de l’année.

Il vous suffit de fermer les yeux pour visualiser mentalement ces « 4 Pinceaux » : les couleurs dynamiques, vives et chaudes du printemps, les couleurs claires, douces et fraîches de l’été, les couleurs chaudes, sourdes et feutrées de l’automne, ainsi que les couleurs sombres, froides et contrastées de l’hiver.

En fait, d’un point de vue esthétique, les 4 Saisons illustrent à la perfection les 4 grandes harmonies de couleurs et de formes qui existent dans notre monde :  4 modèles énergétiques que l’on retrouve partout.

Et quel rapport cela a avec Vous ?

Ou avec la manière dont vous vous habiller ?

Eh bien, l’Humanité faisant partie de cette gigantesque Création dans laquelle nous vivons, ce sont ces mêmes pinceaux qui sont à l’œuvre dans chacun(e) de Vous, jusqu’à la plus petite parcelle de couleur dans le fond de vos yeux.

C’est la raison pour laquelle certaines harmonies de couleurs se marient mieux avec Vos propres couleurs : celles que la Nature vous a donné, Votre peau, Vos yeux et Vos cheveux. Car ensemble, elles entrent « en résonance ».

4 pinceaux

Et l’idée géniale est de trouver cette palette de couleurs qui vous va comme un gant, qui rend votre présence infiniment plus dense, plus magnétique – sujet que nous avons déjà évoqué dans le 1er article de cette série sur l’Analyse Couleur Personnelle.    

De l'Importance du Chiffre 4

« Mais pourquoi 4 pinceaux ? » me direz-vous ;  « et pas 5, ou 7 ? »

Attardons-nous quelques instants sur cette question et parlons du chiffre 4 :

  • Bien ancré, le 4 est le seul chiffre à comporter un angle droit.
  • La forme géométrique qui lui correspond, le Carré, est la plus stable. Et avec ses 4 angles droits, elle évoque immédiatement quelque chose de solide et de structuré, les 4 murs d’une maison, les 4 pieds d’une chaise ou d’une table, etc.
  • En numérologie, le 4 symbolise le tangible, la matière, la Terre et la totalité des choses créées et des êtres incarnés.
  • Enfin, pour les spécialistes des symboles, le 4 est le nombre de la totalité, de l’organisation, du rythme parfait, de l’équilibre et de la symétrie.

Maintenant, regardez le monde autour de vous.

Le chiffre 4 est à tous les étages de la Création, avec :

Et la liste s’allonge encore et encore… 

Si je vous montre ça, c’est pour vous permettre de saisir la nature mathématique de l’Univers. Les chiffres et leur présence dans nos vies ont un sens plus profond. Et ici, la récurrence du chiffre 4 est intéressante.

Je travaille avec...

4 Saisons, 16 profils colorimétriques (42), 64 sous-profils (43) et  4 morphotypes physiques : le Cercle, l’Ovale, le Triangle et le Carré.

Et là encore :

  • le Cercle est la figure géométrique qui correspond au chiffre 1 ;
  • l’Ovale correspond au chiffre 2 ;
  • le Triangle correspond au chiffre 3 ;
  • et le Carré correspond au chiffre 4.

Tout ça forme un système logique, organisé, complet et cohérent.

Allez, maintenant entrons dans le vif du sujet.

Tout de suite, je vous présente la méthode de base des 4 Saisons, ses avantages et ses inconvénients. Et je vous donne mon avis depuis le point de vue d’Une Science Sous la Robe.

Puis dans la 2ème partie de cet article, nous verrons les 2 méthodes plus avancées qui en découlent (méthode tonale et directionnelle). Et dans la 3ème partie de cet article, je vous présenterai mon propre modèle de travail (modèle déposé).

Le Système des 4 Saisons par Color Me Beautiful®

Lorsque Carole Jackson popularise sa méthode d’Analyse Couleur en 1980, celle-ci se concentre sur 2 des 3 dimensions identifiées par Munsell. Son “système de couleurs” croise la Température et la Valeur des couleurs, comme je vous l’explique ci-dessous.

1. Le Principe

Avec la méthode CMB®, un profil “saisonnier” ou colorimétrique est  : 

  • CHAUD ou FROID
  • CLAIR ou FONCÉ

Les 4 Saisons fonctionnent par paires. Il y a :

  • 2 saisons chaudes (Printemps, Automne) et 2 saisons froides (Été, Hiver).
  • 2 saisons claires (Printemps, Été) et 2 saisons foncées (Automne, Hiver).
4 saisons color me beautiful
Vous êtes :
printemps

Printemps : si vos couleurs personnelles sont globalement chaudes et claires.
= peau dorée – cheveux dorés, roux clair – couleur des yeux variable.

automne

Automne : si vos couleurs personnelles sont globalement chaudes et sombres.
= peau dorée – cheveux châtains, roux foncé  – couleur des yeux variable.

Été : si vos couleurs personnelles sont globalement froides et claires.
= peau rosée – cheveux blond platine à blond foncé – couleur des yeux variable.

Hiver : si vos couleurs personnelles sont globalement froides et sombres.
= peau rosée – cheveux bruns, froids, très foncés – couleur des yeux variable.

2. Comment procède-t-on ?

Les professionnel(le)s utilisent des paires de « drapés » de différentes couleurs avec lesquelles ils / ou elles testent leurs clients. Leur objectif est de discerner si ceux-ci sont plutôt avantagés :

  • par les couleurs chaudes ou par les couleurs froides (or / argent, corail / fuchsia, ivoire / blanc, etc.)
  • par les couleurs claires ou par les couleurs foncées (bleu clair / bleu foncé, rose pâle / rose foncé, vert herbe / vert kaki, etc.).

La méthode du DRAPING est détaillée ici dans le 1er article de cette série.

DO IT YOURSELF : si vous voulez le faire vous-même, comparez les couleurs 2 par 2  dès que vous en avez l’occasion (dans les boutiques, chez les copines…). Faites des photos, prenez des notes… Cela peut paraître un peu fastidieux, mais il est tout à fait possible d’y arriver.

3. AVANTAGES et INCONVÉNIENTS

BILAN : Cette méthode ne fonctionne pas pour tout le monde. D’ailleurs, elle ne fonctionne pas pour moi.

4. Le point de vue d'Une Science Sous la Robe®

La méthode Color Me Beautiful® part du principe que la coloration humaine est homogène : soit complètement froide, soit complètement chaude. Je vais vous montrer progressivement que ce postulat de départ n’est pas représentatif de la réalité et qu’il induit de nombreuses femmes en erreur. Pourtant, ce système est encore utilisé par un très grand nombre d’entreprises françaises de Conseil en Image.

La méthode Une Science Sous la Robe® part du postulat opposé : les coloris humains fonctionnent comme des couleurs complémentaires*. Ils s’équilibrent et se vivifient les uns les autres. C’est ce qui donne du relief et de la vie à notre apparence physique. Je vous explique ça en détail dans la 3ème partie de cet article.

N.B. : Vous pouvez revoir la notion de couleurs complémentaires ici, dans l’article sur la Théorie de la Couleur.

Pourquoi ce mythe de la coloration homogène a persisté aussi longtemps ?

Selon moi, Color Me Beautiful® a bénéficié d’une énorme visibilité. Et son extrême simplicité l’a rendue difficile à concurrencer – malgré la frustration d’un grand nombre de femmes.

D’une certaine manière, on peut dire que le succès a validé tacitement le postulat de Base de la méthode. Et dans ces conditions, comment le contredire ?

Mais d’un point de vue technique, notre peau n’est pas une toile blanche. Et à l’exception de quelques peaux très blanches ou très noires, notre peau est par essence légèrement plus chaude que froide. Parce que les pigments qui la colorent sont l’hémoglobine (rouge), le carotène stocké dans les graisses de l’épiderme (jaune-orange) et la mélanine (eumélanine brune/noire et phéomélanine orange/rouge).

Or, nous évaluons des couleurs de peaux en les comparant les unes avec les autres. Ces évaluations restent donc subjectives, relatives et sujettes à caution.

Si comme moi le sujet vous intéresse, je vous encourage à faire la connaissance d’Angélica Dass et de son très beau projet artistique, Humanae.

Résultat

Il n’est pas rare qu’une même personne reçoive jusqu’à 3 diagnostics professionnels différents – ce qui, hélas, participe à discréditer cette technique.

Et la déception est d’autant plus grande que cette méthode donne l’illusion d’être simple et très accessible.

C’est certainement ce qui a poussé certains professionnels américains à créer les systèmes plus avancés que nous allons aborder maintenant, dans la 2ème partie de cet article.

Toutes vos questions sont les bienvenues dans les commentaires, j’y répondrai directement – ou par un article.

Et enfin, n’hésitez pas à me contacter directement, ici.

Je souhaite être informé(e) des dernières nouveautés